PRÉAMBULE :
Salut l’ami ! Merci d’être là ! Retrouve le cinéma sur sa page Facebook pour suivre toute leur actualité. Quant à moi, je suis sur Instagram et Facebook juste ici ! Pour finir, cet avitique ne contient pas de spoiler zone. Bonne lecture à toi !

Réalisé par : Patrick CASSIR
Sorti le : 02/01/19
Durée : 1H42

EN BREF :
Grand fan du talent de Jonathan COHEN, les comédies françaises sont rarement ce qui m’attire en salle. Pourtant; sans aucune attente face à ce premier film signé Patrick CASSIR, je me suis laissé tenter au point d’être une nouvelle fois, au cours d’une tardive soirée d’hiver, seul et heureux dans cette grande salle obscure. Verdict…`

Premières vacances critiques cinéma avitique avec du recul blog

LE PITCH :
Ben et Marion se rencontrent sur Tinder et décident subitement de partir en vacances ensemble. Sans se connaitre, les deux jeunes trentenaires vont se découvrir chaque jour un peu plus pour le meilleur comme pour le pire.

ALORS ÇA DONNE QUOI CT’HISTOIRE ?

Des comédiens fabuleux

Compagne du réalisateur, la charmante Camille CHAMOUX (Larguées) dans le rôle féminin principal est parfaite. Drôle, tendre, énergique, motivée, aventureuse, l’actrice de 41 ans campe son personnage avec brio au point que je n’ai jamais été autant séduit par un personnage dans une comédie de cette manière. Pour lui donner la réplique, c’est le mythomane préféré des français qui s’en charge en la personne de Jonathan COHEN. C’est avec peu d’objectivité que je commente sa prestation puisque presque tous ses faits et gestes sont capables de me faire rire. J’ai donc trouvé ce duo fantastique tant individuellement que dans la complémentarité qu’ils ont réussi à générer.

Premières vacances critiques cinéma avitique avec du recul blog
Le duo fonctionne à merveille en créant une complicité touchante.

Autour d’eux, les secondes rôles à l’image de Camille COTTIN, (Dix pour cent, Larguées, Cigarettes et Chocolat Chaud,) valeur sûre du cinéma hexagonale, passent très bien à l’inverse des membres de la familles de Ben, trop clichés et peu intéressants.

Une histoire inspirante aux situations connues

Côté scénario, l’histoire n’a rien de novatrice avec une première partie où l’humour est loin d’être d’une grande finesse. Heureusement la suite délaisse ce chemin là pour s’orienter vers une comédie d’aventure où les valeurs qui y sont partagées ma parlent davantage. Inspiré par sa propre histoire avec Camille CHAMOUX, le réalisateur à souhaité partager dans Premières Vacances cette (triste) vision du tourisme de masse et conventionnel où l’imprévisible n’est jamais le bienvenu.

Premières vacances critiques cinéma avitique avec du recul blog
Les personnages secondaires, hétérogènes dans leurs qualités, apportent une petit vent frais au scénario à l’instar de ce duo Jérémie ELKAÏM, Camille COTTIN.

Une mise en scène loin d’être expérimentale

Si CASSIR est novice au cinéma, il l’est beaucoup moins derrière la caméra puisqu’il a déjà réalisé de nombreux clips (Rose, Camélia Jordana, Philippe Katerine…) et publicités (Nike, Fiat, Orange…). Il n’est donc pas si surprenant de voir plusieurs très jolis plans au cours du périple des tourtereaux. Très diversifiés, les paysages traversés par ces derniers montre par la même occasion les beaux panoramas de la Bulgarie. Orienté comédie de situation, l’histoire de Premières Vacances ne place pas non plus le pays des Balkans comme destination de rêve avec des locaux aussi sympathiques qu’étranges où des Airbnb plus qu’atypique. (Pour l’anecdote, il est réellement possible de louer la maison de Coucou sur le site…sans elle et son fils tout de même)

Premières vacances critiques cinéma avitique avec du recul blog
Les jeune couple fera la rencontre de bien des gens différents en Bulgarie.

Les lumières font donc l’objet de nombreux jeux avec la caméras proposant un éclairage des personnages esthétiques. À côté de cela, le montage n’est pas des plus fluides à certaines occasions avec de nombreux cuts trop perceptibles et les micro faux raccords qui vont de pairs. Une maladresse qui peut malgré tout ce justifier par l’improvisation des acteurs tout au long du script. Une volonté de Patrick CASSIR que je ne peux pour autant qu’apprécier et saluer au vu du talent de son casting. Force est de constaté que cet aspect donne bien plus de naturel au couple et à leur complicité. Les scènes de sexe sont d’ailleurs particulièrement bien amenés de par leurs tonalités et ce qu’elles véhiculent en dehors de l’aspect érotique.

Premières vacances critiques cinéma avitique avec du recul blog
Camille CHAMOUX est tout simplement géniale.

AVEC DU RECUL…
Premières Vacances me surprend agréablement contrairement à ce que j’aurais pu imaginer. A défaut d’un scénario de la même qualité, son duo d’amoureux 5 étoiles composé de Jonathan COHEN et Camille CHAMOUX porte avec générosité et plaisir cette histoire d’amour et d’aventure. Sans trop d’artifice, un peu comme ce que cherchera Marion dans le film, cette comédie est plaisante puisqu’elle pousse les gens à regarder en dehors de son jardin, en dehors de nos habitudes, de notre confort physique, sanitaire et financier. Une comédie n’est que rarement valorisée en France si elle ne traite pas d’un sujet très sérieux. Alors je ne dirais pas que le premier film de CASSIR est la comédie de l’année loin de là, mais comme le dit Ben au bord d’une route de campagne bulgare « Ces gens là ils vivent dans le présent« . Faisons de même.

Premières vacances critiques cinéma avitique avec du recul blog


Merci pour ton intérêt à mon blog !
N’hésite pas à t’abonner à celui-ci en cliquant sur « suivre » afin d’être alerté par mail de la parution de mes articles ! Tu peux aussi me suivre sur Instagram et Facebook afin de garder un œil sur mon actualité !

Voici ce que mes notes signifient :

1/10 = Je n’ai pas regardé jusqu’à la fin, j’ai quitté la salle.
2/10 = Brûle moi cette pellicule.
3/10 = On devrait nous payer pour venir s’assoir dans la salle.
4/10 = Y’avait de l’idée ! Maiiiiiis non, oublie.
5/10 = La moyenne ! Un moment sympa rien de plus, next.
6/10 = Film passable.
7/10 = Bon film.
8/10 = Film intéressant et travaillé qui vaut le détour.
9/10 = Excellent film.
10/10 = Film mémorable qui me marquera pendant longtemps.


(Pour rappel, mon avitique est totalement subjectif ! C’est pour cela que je vous invite vivement à me donner le vôtre en commentaire… Ou tout simplement discuter du film, voire me montrer que j’ai tort !)