PRÉAMBULE : Salut l’ami ! Merci d’être là ! Retrouve moi sur Instagram et Facebook juste ici ! D’autre part cet avitique ne contient qu’une partie SPOILER que tu peux éviter en allant directement au paragraphe du dessous … Bonne lecture !

EN BREF :
Réalisateur de Radin !, Fred CAVAYÉ nous revient avec le remake du film italien Perfetti sconosciuti sorti en 2016. Si le titre se transforme avec sobriété chez nous par Le Jeu, l’histoire reste quasiment identique. Pour cette adaptation française, la casting se révèle très séduisant notamment grâce à la présence de Bérénice BEJOT (coup de coeur forever). Évidemment, elle est fort bien entourée par Stéphane DE GROODT, Vincent ELBAZ, Suzanne CLÉMENT, Doria TILLIER (Monsieur et Madame Adelman) ou encore le réalisateur de Chocolat, Roschdy ZEM et Grégory GADEBOIS, ancien pensionnaire de la comédie française. Avec tout ce beau monde à table, ce dîner entre amis s’annonce in fine … vibrant.

Le jeu critique film avec du recul avitique

LE PITCH :
Lors d’un repas entre amis composé de 3 couples mariés et un ami d’enfance fraîchement entrée dans une relation, la discussion vient à qualifier le téléphone portable de boite noire du couple moderne. Avec une certaine appréhension stimulante, Marie propose de faire un jeu : poser au centre de la table tous les smartphones afin de répondre à tous les appels (en haut parleur) et de lire chaque sms et mail reçu (à voix haute). En cette nuit d’éclipse, les règles sont alors fixées…

 

ALORS ÇA DONNE QUOI CT’HISTOIRE ?

Un huis clos efficace…

Comédie de boulevard comme je les aime, Le Jeu démarre doucement en nous présentant les couples qui vont nous tenir compagnie pendant 1h30. Composé de répliques quelque peu déjà vu sur les différentes situations du couple, la soirée débute sans grande surprise. Mais, fort de son casting, il n’est pas compliqué de rapidement rentrer avec eux dans ce moment si convivial. Bérénice BEJO est aussi charmante que touchante d’un simple regard, ELBAZ et DE GROODT  deux valeurs sûres, ZEM est la force tranquille tandis que Doria TILLIER illumine la soirée par son énergie. En face d’eux se tiennent deux pointures en la personne de Suzanne CLÉMENT que j’avais adoré dans Le Sens de la Fête et du lauréat 2012 du César du meilleur espoir masculin, Grégory GADEBOIS dans le rôle de Ben.

Le jeu critique film avec du recul avitique
En concurrence avec un autre gros casting (Le Grand Bain), l’équipe ci-dessus n’a pas à rougir.

… Diablement intelligent

Comédie avant tout, le film est drôle sans contestation possible bien que ce ne soit pas la plus grande force du long-métrage au final. Aussi, de par les règles du jeu, il est évident que tout ne sera pas forcément drôle du début à la fin. Un équilibre était ainsi nécessaire à trouver entre le malaise prévisible et l’humour. Mission réussie pour cette adaptation signée CAVAYÉ dont le scénario et les rebondissements liés aux divers téléphones de chacun alternent entre divers sujets. Il aurait en effet été facile et bien trop prévisible d’articuler les révélations autour de simples histoires de c**. A contrario, le film traite habilement de divers thématiques par l’intermédiaire de ce jeu dangereux. Relation parents-adolescents, père-fille, homosexualité, mariage, amitié… Bref, rien n’est ennuyeux et chaque événement, bien que parfois un peu prévisible et/ou facile, intervient à point nommé.

Le jeu critique film avec du recul avitique
La soirée passe vite sans aucune longueur ni temps-mort.

SPOILER ZONE
Au travers de toute cette soirée, le film nous invite à nous questionner sur l’authenticité de nos relations amoureuses et amicales. Avec cette fin surprenante, Le Jeu fait preuve une nouvelle fois de réflexion avec le concept de l’éclipse qui image parfaitement bien cette soirée pleine de révélations. En effet, le caractère unique et suspendu d’une éclipse symbolise ce moment hors du temps que représente le jeu. La fin de l’éclipse lunaire image la fin de la soirée mais nous interroge à nouveau. Au final, rien de tout cela n’a eu lieu et aucune vérité n’a éclaté pour autant. Sont-ils plus heureux en repartant ainsi ? Si j’ai mon avis sur cette question je te laisse me donner le tien en commentaire…
OVER

Le jeu critique film avec du recul avitique
Le scénario ne se contente pas du strict minimum pour remplir ses codes de comédie mais nous invite à réfléchir.

Enfin, mention spéciale à la musique du film qui colle parfaitement à la tension palpable du repas tout autant qu’elle réussit à accompagner, avec justesse, les différentes émotions que traversent les personnages. Quant à la mise en scène, le film sait le spectateur intelligent et lui fait comprendre plusieurs détails simplement par quelques plans sans dialogue nécessaire.

 

AVEC DU RECUL…
Le Jeu, avec son titre aussi simple que mystérieux, est une belle découverte. Encouragé à le voir après avoir entendu de bons échos, le succès est au rendez-vous pour ce dîner entre amis. Porté par un casting délicieux, j’aurais presque aimé que la soirée s’éternise. Outre cela, l’intelligence dont fait preuve le scénario de par sa diversité et la gestion de ses rebondissements est très plaisante. Bien plus inventif et intéressant que Radin ! à l’époque, Fred CAVAYÉ nous propose ici un agréable moment à passer à tel point que certains courageux se hasarderont sûrement à tenter Le Jeu à leur tour…

Le jeu critique film avec du recul avitique
Merci pour ton intérêt à mon blog !
N’hésite pas à t’abonner à celui-ci en cliquant sur « suivre » afin d’être alerté par mail de la parution de mes articles ! Tu peux aussi me suivre sur Instagram et Facebook afin de garder un œil sur mon actualité !


(Pour rappel, mon avitique est totalement subjectif ! C’est pour cela que je vous invite vivement à me donner le vôtre en commentaire… Ou tout simplement discuter du film, voire me montrer que j’ai tort !)