Qu’est-ce qu’un ADR ? Signification : Avec du retard. Il s’agit d’une catégorie d’articles (autre que mes avitiques) qui a pour but de traiter des films sortis en salle depuis un certain temps, et que je n’ai pu voir lors de leurs sorties. Voici donc une sorte un mini-avitique où je te propose mon avis sur des films que j’avais à cœur de visionner et commenter … Mais toi, peut-être que tu l’avais déjà vu ? N’hésite pas à me donner ton avis !

C’EST QUOI TON EXCUSE ?
Sorti en 2009, le film adapté du comic book du même nom ne bénéficiait pas d’une réputation tout public capable d’attirer les plus jeunes. Faisant alors parti de cette catégorie à l’époque, le film ne m’avait pas intrigué plus que cela. Quasiment 10 ans plus tard et surtout après l’annonce de la commande d’HBO pour la série Watchmen, il était temps pour moi de combler ce manque, Avec du Retard.

Watchmen affiche critique avec du retard avec du recul blog avitique

LE PITCH :
En 1985 dans une réalité alternative ou Nixon est élu pour la 5ème fois à la tête des Etats-Unis, l’équipe des super-héros Watchmen est contrainte par le Congrès de stopper son activité. D’un autre côté la Guerre Froide est à l’apogée des tensions entre les USA et l’URSS et la guerre nucléaire est imminente. Dans ce contexte, l’un des Watchmen est mystérieusement assassiné. Rorschach, également ancien justicier, est convaincu que cela n’est pas un hasard et compte bien découvrir l’auteur du crime ainsi que ses intentions. C’est donc dans un monde au bord de la rupture qu’il va tenter de retrouver ses anciens partenaires pour lever le voile sur un complot qui dépasse l’humanité toute entière.

VERDICT ?

SNYDER avec un grand S

Grand amateur de Zack SNYDER tout d’abord pour 300 comme un grand nombre de gens, je fais également parti des fervents supporters du brûlant Batman VS Superman (BvS). Avec Watchmen je savais ainsi à l’avance la teneur du projet quand bien même je ne connaissais pas du tout le matériau originel. Cet ainsi qu’après avoir découvert et apprécié BvS, Whatchmen : Les Gardiens ne pouvait que me séduire.

Watchmen critique avec du retard avec du recul blog avitique
Un monde si proche de notre réalité et heureusement bien différent…

Le constat est donc sans appel. L’œuvre ne pourra que te séduire si comme moi tu as su apprécier de près ou de loin la bagarre entre Batou et Kal-El. En revanche, communément au film qui mettait en scène cette dernière, Watchmen possède de nombreux éléments prêtant à débat et il n’est pas surprenant qu’il ait fait couler beaucoup d’encre sur la toile. La noirceur et la complicité du long-métrage ne font aucun doute sur l’auteur du long-métrage. A l’image de ce qu’il essayait d’instaurer dans le DC Univers depuis Man of Steel, SNYDER nous montre une approche inédite au cinéma des super-héros.

Watchmen affiche critique avec du retard avec du recul blog avitique
Les Minutemen ne jouissent pas d’une grande attention, seulement le strict nécessaire.

Lorsque l’on connait le scénario de l’histoire il semble évidement que SNYDER était l’homme providentiel pour adapter une telle œuvre. Ainsi, si Watchmen est passé inaperçu pour un grand nombre de gens c’est certainement en raison des enjeux et thématiques plus ou moins complexes qu’il aborde durant plus de 2h45. Une histoire très longue cela va sans dire qui apparaît comme problématique pour certains quand ils sont face à un film de super-héros. Comme il aime le faire, le réalisateur prend son temps. Une démarche qu’il se doit de prendre avec un contexte si vaste et complexe à exposer, puisque parallèle à la réalité que nous connaissons. Néanmoins l’action distillée tout au long de l’histoire est habilement répartie et empêche de trouver le temps long. La réalisation donne naissance à de merveilleuses scènes très esthétiques à l’instar de longs zooms avant et arrière à plusieurs reprises ou l’assassinat en début de film. Mais globalement, toutes les séquences de combats sont d’une violence et d’une beauté mémorable. J’ai aussi en mémoire Archie, vaisseau volant du Hibou, dans lequel se déroule une scène érotique très réussie tant par son cadrage et sa mise en scène que dans sa touche d’humour.

Watchmen affiche critique avec du retard avec du recul blog avitique
Rorschach, campé par un Jackie Earle HALEY énorme est le personnage le plus intéressant et logiquement le plus mis en valeur de l’histoire.

Longue histoire trop courte pour tout dire

Avec autant de choses à raconter il est évident que le film doit faire certains sacrifices. L’histoire des Minutemen est donc pratiquement inexpliquée hormis le strict nécessaire pour faire le lien avec les Watchmen. Dans la même veine, le métrage ne nous en apprend que très peu sur chacun des super-héros avec Le Hibou en tête de liste qui en dépit d’une amourette peine à s’avérer utile dans tout ça. Là où cela pose davantage problème c’est pour Ozymandias. Outre sa réputation d’homme le plus intelligent du monde, l’histoire et le personnage auraient gagné à ce qu’il bénéficie d’une approche plus personnelle.

Les scènes de combats sont, bien que parfois peu utile (comme ici dans la prison), toutes très intenses et plaisantes.

SPOIL :
Finalement la relation entre Le Hibou et Spectre Soyeux n’apporte pas grand-chose et apparaît clairement comme secondaire pour Laurie face à son histoire avec Jon. D’un côté cette romance nous permet de voir Le Hibou à l’écran et d’illustrer les difficultés que rencontrent les anciens justiciers à raccrocher. Néanmoins cette histoire d’amour très anecdotique au sein des enjeux aurait pu être dispensable au profit d’un meilleur développement d’Ozymandias en raison de son rôle clef.
OVER

Watchmen critique avec du retard avec du recul blog avitique
Un traitement plus approfondi d’Ozymandias aurait été le bienvenu.

Enfin, la fin du film nous invite à nous questionner sur la morale de celui-ci et de ses personnages. Une vaste ouverture surprenante il faut le dire mais qui rend l’œuvre inévitablement remarquable. Watchmen nous questionne, nous pousse à nous interroger sur notre vision et notre appréciation de l’Humanité. Que ferions-nous à leur place ?

AVEC DU RETARD…
Watchmen
est une petite pépite qui bouscule les codes du cinéma de Super-héros come Zack SNYDER adore le faire. Adapté d’un comics, son originalité le rend unique à l’écrit comme à l’écran à l’image de Kick-Ass ou Deadpool dans un registre différent. Sorti il y’à bientôt 10 ans, Watchmen n’a pas une ride et nous permet de comprendre ce que SNYDER essayait d’instaurer d’une certaine manière dans le DCU. Une volonté vaine semble-t-il au vu des critiques acerbes à l’encontre de Batman Vs Superman et de la réception plus que mitigée de Justice League. Hold on Zack !

note Watchmen critique avec du retard avec du recul blog avitique

Merci pour ton intérêt à mon blog !
N’hésite pas à t’abonner à celui-ci en cliquant sur « suivre » afin d’être alerté par mail de la parution de mes articles ! Tu peux aussi me suivre sur Instagram et Facebook afin de garder un œil sur mon actualité !


(Pour rappel, mon avitique est totalement subjectif ! C’est pour cela que je vous invite vivement à me donner le vôtre en commentaire… Ou tout simplement discuter du film, voire me montrer que j’ai tort !)