PRÉAMBULE : Cet avitique ne contient aucun spoiler, tu peux lire tranquille … Retrouve moi sur Facebook juste làet aussi sur Instagram !

EN BREF :
6ème réalisation d’un acteur/réalisateur qu’on ne présente plus dans le monde du cinéma français, Dany BOON revient en force avec un film aux sonorités plutôt familières à nombres de gens. Le Ch’Nord est bel et bien de retour au cinéma après être devenu le film français le plus vu en salle en 2008 avec Bienvenue chez les Ch’tis. 20 millions d’entrées et 10 ans plus tard, l’humoriste décide non sans risque de réécrire un film sur les ch’tis tout en précisant bien qu’il ne s’agit pas d’une suite. Un projet dont l’idée a germé dans son esprit dès 2011 mais le moment n’était pas propice selon lui, jusqu’à ce jour. Plus personnellement maintenant, j’avoue avoir un peu de mal avec Dany BOON qui pour moi servait ces dernières années des comédies souvent similaires dans un cadre différent. Reste à savoir si ce retour aux sources est une seconde fois bénéfique…

La Ch'tite famille critique avitique avec du recul blog

LE PITCH :
Valentin est un célèbre designer parisien. Son épouse et lui sont reconnus de par le monde pour leurs créations uniques. Reniant toute allusion à son enfance dans le Ch’nord, il est officieusement orphelin aux yeux du grand public. Mais, lorsque toute sa famille débarque subitement à Paris pour le voir, c’est toute la carrière et l’image de Valentin qui est mise en péril. En tentant laborieusement de garder son secret, le ch’timi refoulé va un soir se faire soudainement renverser par une voiture. Un traumatisme cérébral qui va le ramener à ses 17 ans, supprimant alors tout souvenir de sa vie parisienne, de son métier, de sa femme, et impliquant le retour de son fameux accent…

ALORS CA DONNE QUOI CT’HISTOIRE ?

Ch’tite famille, grind talent !

Si Bienvenue chez les Ch’tis avait autant séduit, c’est en grande partie grâce à ses personnages touchants et bien écrits. Avec La Ch’tite famille, Dany BOON et sa co-scénariste Sarah KAMINSKY (duo déjà à l’œuvre sur Raid Dingue) nous livre une recette qui fonctionne à merveille puisqu’elle est la même qu’il y’a 10 ans. Line RENAUD est aussi rayonnante que touchante et le film de BOON rend en partie hommage à sa vraie mère mais également à l’actrice en elle-même. D’un point de vu général, le casting est excellent et se paie le luxe de faire participer de beaux noms du paysage médiatique français à l’image de Kad MERAD et Pascal OBISPO, les humoristes Claudia TAGBO et Antonia ainsi que de nombreux autres. Valérie BONNETON me séduit toujours autant dans chacune de ses répliques, Guy LECLUYSE et Laurence ARNÉ sont excellents, quant à Pierre RICHARD, un régal. Reste François BERLEAND qui reste assez transparent à mes yeux à l’instar de son rôle (pourtant clef dans l’histoire).

La Ch'tite famille critique avitique avec du recul blog
Le film, en plus d’être dédié à Johnny, est un véritable hommage à Line RENAUD.

Par ailleurs, les relations établies entre les personnages sont vraiment bien traitées et donnent lieu à des scènes très touchantes. Valentin et Constance forment un couple qui se retrouve petit à petit et dont la complicité prête à sourire. Quant à Line RENAUD (mère de Valentin), elle réussit à transmettre une émotion assez extraordinaire par l’intermédiaire de dialogue bien construits.

La Ch'tite famille critique avitique avec du recul blog
Dany BOON en grand maître de son projet, est bon devant comme derrière la caméra.


Un designer avec un grand D(any BOON)

Valentin et sa femme Constance sont un couple de designers reconnus et dont le métier tient une grande importance tout au long du film. Dany BOON a lui-même conceptualisé l’agencement et la décoration de leur appartement qui est un lieu récurrent de l’histoire. Un travail qui en dit long sur l’investissement du réalisateur et qui s’avère réussi. Le cliché du designer en avance sur son temps est poussé à son paroxysme mais ne tombe pas dans un humour lourd et prévisible. Dany BOON et son équipe ont réussi à créer un univers propre aux personnages à l’instar de la fameuse chaise à 3 pieds ou de la cultissime « table monolithe ». Une fois cette ambiance installée, le film se permet astucieusement de revenir à plusieurs reprises sur des gags introduits par tout cet atypique ameublement.

La Ch'tite famille critique avitique avec du recul blog
Adieu les frites, bonjour le Ch’Nord…


Un Tuche version ch’tis ?

Entre les Tuche à Monaco et les Ch’tis à Paris, le parallèle est rapidement établi. Si Les Tuche 3 n’ont véritablement pas convaincu à l’Elysée, la famille des Hauts de France réussit le pari risqué que représente une suite ou un film sur le même univers (car oui La Ch’tite Famille n’est en rien une suite à Bienvenue chez les Ch’tis !). Plus globalement, le rapprochement entre ces deux comédies n’est pas compliqué à faire. Une une famille vivant dans un petit village de la France au patois très remarquable, qui débarque soudainement dans une grande agglomération et fait face aux regards des autres… Un schéma qui décidément fait fureur. Côté histoire en revanche, j’ai trouvé un peu simple l’élément qui provoque l’arrivée de la famille Ch’timi à Paris. En effet, c’est une raison facile et survolée qui n’entache en rien le film évidemment mais qui aurait mérité plus de réflexion.

La Ch'tite famille critique avitique avec du recul blog
Valentin et Constance forment un duo très complice et intéressant à suivre.

AVEC DU RECUL …
La Ch’tite famille est un retour aux sources gagnant pour Dany BOON. Le film se veut simple en abordant les thématiques connues de la famille et des origines parfois remises en question pour une carrière professionnelle. Avec un casting d’expérience brillant, cette nouvelle ode au Ch’tis et leur patois si singulier saura (re)séduire le public français sans aucun doute. L’acteur réalisateur signe donc une œuvre aboutie qu’il aura mis du temps à mettre sur pied. Une attente bénéfique à mes yeux, autant pour la production que pour le public qui prendra plaisir à retrouver un vocabulaire ch’timi désormais familier.

note La Ch'tite famille critique avitique avec du recul blog
Merci pour ton intérêt à mon blog !
N’hésite pas à t’abonner à celui-ci en cliquant sur « suivre » afin d’être alerté par mail de la parution de mes articles ! Tu peux aussi me suivre sur Instagram et Facebook afin de garder un œil sur mon actualité !


(Pour rappel, mon avitique est totalement subjectif ! C’est pour cela que je vous invite vivement à me donner le vôtre en commentaire… Ou tout simplement discuter du film, voire me montrer que j’ai tort !)