PREAMBULE : Voici la version sans spoiler de mon avis sur ce nouveau Star Wars, tu peux lire tout ça sans aucune crainte toi qui n’a pas encore découvert le film. C’est également un avis général qui s’étoffera dans mon autre avitique en version spoiler… (disponible juste ici !)

EN BREF :
Pardonne mon absence d’originalité mais comme de nombreux amateurs de cinéma, je suis fan de Star Wars. Tout d’abord car le travail de LUCAS est un monument du 7ème Art : un statut glané notamment grâce à l’étalement (involontaire) des sorties de ces 3 trilogies débuté il y a maintenant 40 ans. Né à la fin des années 90, j’ai découvert la Guerre des Étoiles par l’intermédiaire de la seconde trilogie. Un détail qui fait que je n’ai jamais nourri cette profonde aversion à l’encontre de cette prélogie. Mais ici c’est bien la 3ème trilogie qui nous intéresse, annoncée par Disney depuis son rachat des droits en 2012. Si l’épisode VII : Le Réveil de la Force n’a pas su convaincre tout le monde, moi y compris, en raison de ses trop grandes similitudes avec Le Retour du Jedi, ce huitième épisode a donc la lourde tâche de rassurer son public…

Star wars 8 les derniers jedi critique sans spoiler avitique avec du recul

LE PITCH :
Ayant évité moi-même la plupart des bandes-annonces, je ne préfère rien dire sur ce nouveau film de la saga. La découverte totale est sans aucun doute la meilleure… Et une denrée bien rare cette dernière décennie.

ALORS CA DONNE QUOI CETTE FAMEUSE HISTOIRE ?

C’est – trop – génial. 

Par où commencer tellement ce film est long (2h32) et surtout rempli de choses intéressantes à aborder. Le fait d’attribuer la réalisation à Rian JOHNSON (Looper), constituait déjà une sorte de pari osé pour le film mais il pouvait proposer une vraie touche personnelle. Grâce à l’épisode VII, les personnages, le contexte et les enjeux nous sont déjà familiers. Ainsi, l’histoire n’a qu’à dérouler et nous en mettre pleins les mirettes. Et verdict, c’est ce que « Les Derniers Jedi » fait. Du début à la fin, le film est beau et gigantesque. JOHNSON a saisi ce avec quoi un Star Wars doit rimer : la grandeur, l’exubérance, le whouah ! Et son film a su émerveiller du début à la fin les regards envoûtés de mon frère et moi, alors redevenus gamins durant la séance. Car oui, aujourd’hui peu de films peuvent se vanter de susciter une telle ferveur chez les gens. Que l’on ait été séduit ou déçu par Le Réveil de la Force, toute personne ira se faire son propre avis sur cette suite car c’est un véritable phénomène, et pis voilà tout.

Star wars 8 les derniers jedi critique sans spoiler avitique avec du recul
Certains plans sont juste … Waouhooo…

Au travers de multiples scènes telles que les batailles spatiales, une ville visitée par certains personnages, les nombreuses créatures rencontrées, la planète lors de l’affrontement final, etc… JOHNSON partage dans ses plans sa vision du grandiose de l’univers. Les choses que nous voyons sont incroyablement puissantes et importantes pour les personnages mais aussi pour la galaxie tout entière ! Ne l’oublions pas ! Il est donc indispensable de prendre conscience de tout cela et c’est ce que la caméra nous aide à faire même si elle n’est pas la seule. Pour la première fois, les pertes humaines et les risques d’affrontements du Premier Ordre sont clairement évoqués et ce grâce à un personnage phare. Dans le Réveil de la Force, ou même dans le reste de la saga, des villes comme Jedha ou Scarif, voire des planètes entières, sont détruites, à l’instar d’Aldorande dans l’épisode IV. Des événements qui passent presque inaperçus à nos yeux et dans l’histoire, sans compter les lourdes pertes que subit la Rébellion à chacun de ses assauts contre l’Empire/Premier Ordre. L’histoire nous invite donc à réaliser que la Résistance n’est pas composée uniquement de Pau, Finn ou Leia, mais de centaines d’autres prêts à mourir aussi pour leur cause.

Star wars 8 les derniers jedi critique sans spoiler avitique avec du recul
Rian JOHNSON impose sa touche unique sur ce 8ème épisode.Un bonheur.


Ah bon ? Certains ont réussi à s’ennuyer ?

C’est en effet ce que j’ai pu lire et entendre concernant la première partie du film. Une critique concevable bien entendu, mais qui personnellement ne m’a pas traversé un tant soi peu l’esprit. Les Derniers Jedi est pour moi le Star Wars le plus surprenant et rythmé que j’ai vu. Avec la fin de l’épisode qu’a réalisé ABRAMS, de nombreuses questions restaient en suspens et beaucoup de chose devaient se découvrir et évoluer dans ce film, ne serait-ce que les personnages principaux comme Rey et Kylo Ren ou encore Pau qui restaient assez flous. L’histoire de JOHNSON nous permet donc de suivre leur évolution psychologique dans ce qui constitue un tournant évident de leur vie. Tout au long du film, le réalisateur nous emmène dans toutes les directions pour nous surprendre au maximum, et ça fonctionne tellement bien ! Tout ce qu’on pense jouer d’avance s’avère rapidement être faux. Plusieurs scènes m’ont tout simplement laissé bouche bée. Combien de film dans votre vie vous on fait un tel effet ?

Star wars 8 les derniers jedi critique sans spoiler avitique avec du recul
la puissance de Star Wars et l’importance énorme des enjeux doit se ressentir jusque dans les visuels du film.

D’autre part, malgré cette agitation constante et ce rythme soutenu, le film parvient parfois à arrêter le temps, notamment grâce à son travail sonore. Je pense en particulier à une scène où la vitesse lumière d’un vaisseau se voit brusquement stoppée (tu comprendras vite de quoi je parle devant le film), ce qui donne lieu à une scène impressionnante et suspendue au milieu de l’espace. D’un point de vue plus narratif, beaucoup fustigent la mission de Finn et Rose (nouveau personnage membre de la Résistance), qu’il qualifie d’inutile et inintéressante. Un avis que je ne partage pas car même si elle a ses défauts, j’ai beaucoup aimé suivre leur périple sur cette planète particulière (voir l’avtique Avec spoiler).
Malgré cela le film n’est pas exempt de tout défauts et s’affranchi tellement de ce que le VII introduisait, qu’il en devient presque trop contradictoire parfois… Un aspect dommageable qui permet cette surprise constante dans l’histoire, mais qui pose légitimement problème à beaucoup.

Star wars 8 les derniers jedi critique sans spoiler avitique avec du recul
Je n’ai jamais trouvé le temps long… un sacré signe.

J’en termine maintenant avec la patte esthétique du film, déjà aperçue sur l’affiche. Le rouge et le blanc sont donc les deux couleurs les plus travaillées dans la mise en scène, ce qui donne une réelle identité propre à cet épisode. Sans trop en dire, le rouge est omniprésent dans la salle où se trouve le Suprême Leader (au visuel et charisme très convaincant… en même temps Andy SERKIS… voilà quoi), lui-même accompagné de ses soldats tout de rouge vêtus. Le rouge représentant en occident le pouvoir et la souveraineté, il s’apparente bien à ce que Snoke doit dégager mais c’est également la symbolique du désir et de la tentation ce qui, au sens propre, peut illustrer l’état d’esprit de certains personnages en proie aux doutes.

Star wars 8 les derniers jedi critique sans spoiler avitique avec du recul
Les couleurs de l’affiche n’étaient pas juste là pour faire joli ! Non elles jouent un vrai rôle dans l’histoire.

 

AVEC DU RECUL …
Sans spoiler, voici donc comment je suis sorti de la salle après ce 8ème épisode de la saga la plus célèbre du monde. Les Derniers Jedi est une vraie réussite, bouleversante et saisissante d’intensité lors de sa découverte. Accompagné par le travail musical de mon chère John WILLIAMS qui renoue avec le grandiose de l’univers bien que certaines compositions rappelles parfois un certain sorcier à lunettes, Rian JOHNSON nous convainc, au travers de son histoire et de sa magnifique mise en scène, que cette nouvelle trilogie a bel et bien un intérêt. Le film nous emmène tout droit sur un grand final qui pourrait aussi, je pense, réserver son lot de surprise. En attendant, inutile d’être pressé, profitons comme il se doit de ce petit bijou qu’est Star Wars : Last Jedi.

Si tu veux connaître plus en détail mon avis, rendez-vous sur mon avitique version Spoiler !

Star wars 8 les derniers jedi critique sans spoiler avitique avec du recul

Merci pour ton intérêt à mon blog !
N’hésite pas à t’abonner à celui-ci en cliquant sur « suivre » afin d’être alerté par mail de la parution de mes articles ! Tu peux aussi me suivre sur Instagram et Facebook afin de garder un œil sur mon actualité !


(Pour rappel, mon avitique est totalement subjectif ! C’est pour cela que je vous invite vivement à me donner le vôtre en commentaire… Ou tout simplement discuter du film, voire me montrer que j’ai tort !)