PREAMBULE : Je tiens à remercier les cinémas L’Alhambra et Le Camion Rouge de Saint-Etienne, qui m’ont permis d’assister à la séance de ce film. Retrouve leur page Facebook ici !
En outre, cet avitique contient une partie spoiler indiqué par le sigle « Spoiler zone« , il te suffit de sauter ce paragraphe pour l’éviter !

EN BREF :
Fan, collectionneur et féru des Pokémon lorsque j’étais plus jeune, les 20 ans de la franchise en série TV se célèbre par l’intermédiaire de ce 20ème film basé sur l’univers des petites bêbêtes. Annoncé comme une refonte de l’animé et de sa première saison, on retrouve ainsi Sachaet Pikachu dans la génération la plus connue des Pokémons, puisque c’est la première. Si j’avais vu les 3-4 premiers films déjà réalisés par le japonais Kunihiko YUYAMA (Il est d’ailleurs à l’œuvre sur tous les long-métrages, oui, les 20) j’avais le souvenir de film assez grandiose qui nous emmenait dans une aventure en dehors des épisodes de la série avec une intrigue plus poussée, notamment grâce à la présence des créatures légendaires. Alors ce remake de la série était-il un beau cadeau d’anniversaire fait au show télévisé, composé à ce jour de près de 990 épisodes, réponse juste en dessous…

Affiche pokemon je te choisis critique avec du recul avitique
Une affiche qui résume l’esprit du film… joli mais vite-fait.

LE PITCH :
Qui dit refonte des origines de la série, dit retour à Bourg palette à la découverte de Sacha. Tout commence pour lui lors du choix de son premier Pokémon avec qui il va passer toute son aventure dans la ligue Indigo. Justine et Honoré vont par la suite se joindre au célèbre duo après que le jeune Sacha ait décidé de retrouver le Pokémon légendaire Ho-Oh afin de l’affronter…


ALORS CA DONNE QUOI CT’HISTOIRE ?
Quelques années de passées et le collège de plus en plus loin derrière moi, est-ce à cause de cela que j’ai failli m’endormir à plusieurs reprise devant le film ? En fait pas totalement car j’étais aussi fatigué donc ce n’est pas uniquement dû à cela, et d’autre part je prends toujours autant de plaisir devant un nouvel opus du jeu sur DS, j’avoue. Tout ça pour dire que je me considère encore assez fan de l’univers pour apprécier un film qui lui est lié. Malgré cela, la refonte des premiers épisodes n’est qu’une modernisation copié collé des tous premiers épisodes de la série. Malheureusement, la saison 1 s’étalait sur pas moins de 83 épisodes de 20 minutes, et non pas 1h35. Cela implique donc un rythme beaucoup, beaucoup plus soutenue ou tout va trop vite. Les évolutions des Pokémons qui n’ont plus de sens, l’enchaînement des combats de Sachadont on ne voit à chaque fois que la fin lors de sa victoire, l’inutilité de ses deux nouveaux amis…

Pokémon je te choisis critique avec du recul avitique
Le film reprend la relation de Sacha et Pikachu à ses origines.

Si pour le coup, revoir à l’identique des événements que l’on connaît déjà au travers de la série est inintéressant pour les fans de la première heure, les nouveautés sont là pour rattraper ça… Non je déconne. Les libertés prises par l’histoire vis-à-vis de ce qu’on connaît sont globalement toute ratées. Les remplaçants de Pierre et Ondine arrivent comme un cheveu sur la soupe et ne sont absolument pas utiles ni traités dans l’histoire.

SPOILER ZONE
La mort de Sacha est assez perchée mais bon ce n’est pas le plus dramatique car après tout pourquoi pas. Mais s’autoriser un tel événement dans un film sensé être un simple remake de la série… Wouah ça va loin au final. Mais l’impardonnable n’est pas là évidemment, mais plutôt quand on voit Pikachu parler, avec des mots, à Sacha… Oui il s’adresse à lui soudainement pour lui dire des mots doux. Certes c’est sûrement une vision de son maître dresseur mais quand bien même ?! Quelle idée ? Si depuis 20 ans il n’a JAMAIS dit autre chose que son prénom, c’est peut-être pour une raison … non ?
OVER

Pokémon je te choisis critique avec du recul avitique
Justine et Honoré sont de belles plantes vertes.

Il y’a cependant des choses intéressantes notamment avec le dresseur qui abandonne Salameche qui est utilisé pour devenir le principal antagoniste de l’histoire. Il est d’ailleurs au final le seul personnage intéressant avec Sacha. L’animation moderne est appréciable tout au long du film mais aussi dans les combats, bien que ceux-ci soient plutôt répétitifs et un peu illogiques lors des nombreuses explosions souvent insensés.

Pokémon je te choisis critique avec du recul avitique
L’insertion de Pokémon de la dernière génération est une bonne idée (promotionnelle pour le nouveau jeu, mais une idée sympathique)


AVEC DU RECUL …
Pokémon : Je te choisis !
est en somme une belle déception. Copie moderne des premiers épisodes en ajoutant quasiment que des mauvaises idées… ce 20ème film s’adresse avant tout et uniquement aux tous jeunes enfants de moins de 12 ans qui n’aurait jamais vu la série. Mais tant qu’à faire, autant regarder cette fameuse série, meilleure que ce film sans aucun doute. Dénué d’intérêt du début à la fin, on a vraiment l’impression qu’ils se sont sentis obligés de sortir un film pour cet anniversaire… pas d’inspi = remake de la série… Fait à la va-vite … Joyeux anniversaire !

note Pokémon je te choisis critique avec du recul avitique

Merci pour ton intérêt à mon blog !
N’hésite pas à t’abonner à celui-ci en cliquant sur « suivre » afin d’être alerté par mail de la parution de mes articles ! Tu peux aussi me suivre sur Instagram et Facebook afin de garder un œil sur mon actualité !


(Pour rappel, mon avitique est totalement subjectif ! C’est pour cela que je vous invite vivement à me donner le vôtre en commentaire… Ou tout simplement discuter du film, voire me montrer que j’ai tort !)