PREAMBULE : Cet avitique comprend une courte partie spoiler seulement dans le paragraphe intitulé « SPOILER ZONE ». Si tu souhaites l’éviter, descends jusqu’au « OVER » situé quelques lignes plus bas pour reprendre la lecture.

EN BREF :
Après le Pas très normal activité en 2013 de Maurice BARTHELEMY, le youtubegang français est de retour dans le monde du cinéma. Sur une idée de Kemar il y’a près de 5 ans, Le Manoir est sorti le 21 juin 2017 avec une pléiade des humoristes Youtube les plus connus : Natoo, Ludovik, Mister V/Yvick, Jérôme Niel, Baptiste LORBER (Bat & Gael), Vincent TIREL (Les dissociés) ou encore Delphine BARIL (Le before du Grand Journal). Si le film de Norman n’est absolument pas resté dans les mémoires, il ne faut pas oublier qu’il n’est pas chose aisée de présenter un projet au grand public quand on connait certains des aprioris du monde d’internet. Le défi pour le réalisateur Tony DATIS et sa bande était donc là : Eviter le piège du long sketch lourdaud et ennuyeux, pour proposer un film avec des idées nouvelles par rapport à ce que l’on connait déjà de toutes ces personnalités.

Le 31 décembre, un groupe d’amis décide de passer la soirée ensemble avant la grande séparation liée aux études. Entre les histoires d’amour, les humeurs de chacun, les ambitions de certains … le réveillon s’annonce haut en couleur. Néanmoins, la disparition de l’un d’entre eux va semer le trouble au sein du groupe. A partir de là, un enchaînement événements plus qu’inquiétants vont survenir dans le Manoir.

Le manoir critique avitique avec du recul blog
Une affiche plutôt sympathique.

ALORS CA DONNE QUOI CT’HISTOIRE ?
Comme je l’avais entendu lors d’interview de Kemar et Natoo, Le Manoir n’est pas un scary movie français (comme certains médias l’annonçait stupidement). L’objectif était vraiment de reprendre les codes de films à frissons tout en ajoutant la touche d’humour que maîtrise les acteurs. A mon sens cet objectif est globalement … réussi !

Après une scène prélude, un plan-séquence introductif nous présente tour à tour les personnages du groupe. Un passage qui rappel évidemment l’arrivée de la famille dans Conjuring. La caméra de James WAN déambulait, là aussi, au milieu des personnages découvrant les lieux. Les références aux codes du genre sont donc visibles dès le début. Kitty, pour les connaisseurs, est aussi de la partie et campe un mini-rôle qui là aussi n’est pas sans rappeler le chien de la famille Perron (Conjuring).

Le manoir critique avitique avec du recul blog
#RonWeasley

En revanche, dans son ensemble, Le Manoir possède certaines longueurs qui m’ont donné l’impression d’un film étonnamment long. Pour continuer dans les « moins », le film nous réserve évidemment son lot de blagues lourdes qui, si elles passent sur youtube, ne passe plus sur grand écran. Je pense notamment à un passage en particulier au début de l’histoire lors d’une conversation entre deux filles. Une scène presque gênante qui, lorsqu’on la découvre, nous fait imaginer le pire pour la suite.

Le manoir critique avitique avec du recul blog
La tension du film s’accentue tout le long sans chercher à être loufoque en permanence.

Heureusement, le niveau n’est pas tout le temps si bas, et les rôles de certains sont clairement délirants. Mister V en Djamal l’acteur, Ludovik en Bruno le puceau et Vincent TIREL en Drasic le camé… Tous les personnages sont certes clichés à souhait, mais c’est ce que le film cherche à faire donc, normal. Concernant les 3 noms cités, ils sont clairement les plus intéressants à suivre de par le personnage en lui-même et l’acteur derrière. Bruno et Djamal bénéficient d’ailleurs d’un traitement plus poussé que certains de leurs homologues. Il est évident par contre que si l’absurdité des personnages de Natoo, Kemar, Mister V vous déplaît sur Internet, alors il est totalement inutile d’aller faire un don au cinéma du coin. A moins que tu sois vraiment en kiffe sur le caissier/la caissière, ce qui dans ce cas, peut être envisageable.

Le manoir critique avitique avec du recul blog
Certains personnages sont assez délirants pour provoquer plus qu’un sourire.

D’un point de vue plus général, DATIS n’a pas pour ambition de révolutionner le slashermovie en y apportant une mise en scène novatrice. La tension et le stress généré par les bruits, la musique et la peur des personnages sont alors plutôt bien gérées. J’ai d’ailleurs retrouvé une certaine similarité entre la bande-son « mystérieuso-stressante » du film, et les thèmes célèbres d’Harry Potter…  

SPOILER ZONE
J’ai une question sur un élément qui a échappé à mes amis et moi. Lors de la première scène où Bruno et Jess découvrent le grenier, ils découvrent un journal relatant la disparition de la petite Charlotte depuis 3 jours. Incompréhension totale pour ma part, si le film se déroule le temps d’une soirée… D’où sort ce journal ? j’ai surement loupé un élément inspecteur… J’attends ton interprétation.
OVER

Le manoir critique avitique avec du recul blog
Totalement clichés, le groupe fonctionne bien.

AVEC DU RECUL …
Le Manoir se révèle surprenant dans le bon sens du terme. Ne promettant pas mondes et merveilles, il assume humblement ce que les scénaristes et le réalisateur voulaient proposer. Sérieux et appliqué dans la réinterprétation du film à frisson, Le Manoir possède malgré tous par moments des longueurs et quelques scènes dispensables. Dans l’ensemble on prend plaisir à suivre les personnages de ces acteurs que l’on aime déjà (si ce n’est pas le cas, alors aucun intérêt comme je l’ai dis – Tu n’iras pas voir Bad Buzz d’Eric et Quentin, sorti le même jour, si tu détestes leurs sketchs de base. Donc, même principe) Il est d’ailleurs très appréciable de les voir prendre le risque de jouer des rôles différents de ceux que nous connaissons déjà. Bref, la catastrophe est à mes yeux totalement évitée, et il est tout à fait possible de passer un bon moment entre amis devant l’histoire farfelue et légèrement effrayante du Manoir.

note Le manoir critique avitique avec du recul blog
Merci pour ton intérêt à mon blog
 !
N’hésite pas à t’abonner à celui-ci en cliquant sur « suivre » afin d’être alerté par mail de la parution de mes articles ! Tu peux aussi me suivre sur Instagram afin de garder un œil sur mon actualité ! Clique ici pour y faire un tour…


(Pour rappel, mon avitique est totalement subjectif ! C’est pour cela que je vous invite vivement à me donner le vôtre en commentaire… Ou tout simplement discuter du film, voire me montrer que j’ai tort !)