PREAMBULE : Cet avitique comprend des parties spoiler seulement dans les paragraphes intitulés « SPOILER ZONE ». Si tu souhaites les éviter, descends jusqu’au « OVER » situé quelques lignes plus bas pour reprendre la lecture…

EN BREF :
Placé à la deuxième place de mes 10 plus grosses attentes pour 2017, le 4ème film de l’univers DC est en salle. Un film ô combien attendu en raison de ses nombreuses particularités. Réalisé par Patty JENKINS, elle est la première femme à diriger un si gros blockbuster ! De plus, c’est la première fois également qu’un film de super-héros nous présente une femme en personnage central (Catwoman avait plus ou moins essayée en 2004 mais ce n’était pas le même genre de production, en témoigne le 1,4/5 attribué par Allociné). Mais outre ces éléments internes au film, le choix de l’actrice principale a également beaucoup fait jazzer… En effet Gal GADOT, Miss Israël 2004, a provoqué la censure du film au Liban, en Algérie et en Tunisie en raison de ses prises de positions politiques en faveur de l’armée de son pays.  Une triste polémique au vu des valeurs véhiculées par le film vis-à-vis de la femme. Un message dont l’écho raisonnerait davantage encore au Moyen-Orient…

Le jour où un homme apparaît subitement sur la plage de l’île des Amazones, Diana voit sa vie bouleversée lorsqu’elle écoute ses récits de la Grande Guerre qui a lieu en ce moment. Persuadée qu’il s’agit d’Arès qui pervertit l’esprit des Hommes pour les mener à l’autodestruction, elle décide de repartir avec lui. Guerrière promit à un destin héroïque, elle va devoir remplir son rôle de princesse des Amazones et ramener la paix dans le monde…

Wonder Woman critique avitique avec du recul
L’esprit DC… l’élégance et le prestige des héros

ALORS CA DONNE QUOI CT’HISTOIRE ?
L’arrivée très réussie de Wonder Woman dans Batman vs Superman en 2016 m’avait totalement séduit. Déjà part son thème musical épique à souhait, (qui est d’ailleurs le meilleur pour un super-héros réalisé à mes yeux) mais aussi par l’incroyable Gal GADOT qui en plus d’être sublime, est tout simplement talentueuse. Si dans le film de Zack SNYDER, se déroulant de nos jours, elle interprétait une Amazone sûre d’elle, forte et sage, on découvre dans Wonder Woman une femme bien plus inexpérimentée et enfantine dans ses choix et ses réactions. Une différence notable dans son jeu qui rend le personnage plus attachant.

Wonder Woman critique avitique avec du recul
Les scènes sur le champ de bataille sont légèrement too much mais… envoies du paté !

Toujours dans le casting, on retrouve Chris PINE (Star Trek) dans le rôle de l’espion beau gosse un peu trop caricaturale mais réussie… Steve Trevor. Mais l’apparition la plus surprenante est indéniablement celle de David THEWLIS (Harry Potter) sous les traits de M. GATES qui, malgré tout l’amour que je lui porte, n’était certainement pas le meilleur cast pour le rôle… Si tu as vu le film tu comprendras mon sous-entendu.

SPOILER ZONE
En effet, si un acteur d’une cinquantaine d’années était cohérent pour le rôle d’Arès, le physique, le jeu, le charisme de THEWLIS ne correspondent pas à un personnage d’une telle envergure. Quant à PINE, je trouve sa romance avec Diana à l’image de son personnage. Cliché à souhait au début, jusqu’à ce que le film parvienne à relever le niveau. Car j’ai du mal avec l’idée que Diana tombe amoureuse du premier homme qu’elle rencontre dans sa vie ! Certes c’est une princesse, mais pas une princesse Disney ! D’autant plus que Steve à le physique basique du soldat sans charisme. Heureusement, que ce soit pour ce dernier ou l’histoire d’amour, le scénario n’en fait pas trop et traite ces deux aspects du film d’une agréable manière.
OVER

Wonder Woman critique avitique avec du recul
Le Docteur Poison était un personnage intriguant, mais n’a pas assez de place dans le film pour subir un traitement plus profond…

En termes de réalisation, JENKINS est clairement à la hauteur face à ce défi de grande ampleur. Réutilisant les effets bullet time de plus en plus présents dans les derniers films du genre lors des scènes d’actions, l’américaine use, mais n’abuse pas de cette technique efficace. Déjà dans Batman vs Superman, (que j’ai beaucoup apprécié, et oui !) le film possédait ce que j’appelle : l’esprit DC. J’entends par là le côté sombre et réaliste, ainsi que la proximité créée entre le public et les superhéros grâce à leur grande partie d’humanité, et l’amour qu’il porte à l’égard des Humains. Dans Wonder Woman, j’ai retrouvé cet esprit qui a forgé ma préférence pour le DCU face au MCU.

Wonder Woman critique avitique avec du recul
Cette photo est tout simplement géniale.

D’autre pars j’ai remarqué certaines réactions et scènes surprenantes qui me laisse pensé que le film aura aussi droit à sa version longue… En effet, un personnage (Chief, aux origines amérindiennes) survient soudainement dans l’équipe sans savoir vraiment d’où il vient comparé aux deux autres introduit auparavant (Sameer et son compagnon le tireur d’élite Charlie, très bon au passage). Plus tôt dans le film, Steve ne semble absolument pas surpris lorsque Diana lui demande de l’emmener à la rencontre d’Arès. Est-ce courant chez lui de recevoir ce genre de demande ? Par ailleurs, le personnage du Docteur Poison m’a paru très intéressant et j’aurais vraiment apprécié en savoir plus sur elle ! D’où vient sa « gueule cassée » … ? Que devient-elle .. ?

Si commme j’ai pu lire, certains reproches le manque de rythme du film, je ne suis pas d’accord avec ça. L’introduction avec la présentation de la vie de Diana sur l’île de Themyscira est pour moi très réussie. Elle comporte je trouve, la meilleure scène d’action du film grâce à son originalité liée à ses combattants et au décor. De plus, l’humour est disséminé tout au long de la première moitié du film et valorise le côté inexpérimenté de Diana que j’évoquais plus haut.

Wonder Woman critique avitique avec du recul
Ce duo humain/demi-dieu fait évidemment pensé à Thor et Jane lors de l’arrivé de celui-ci sur Terre…

SPOILER ZONE
Finissons par une petite déception quant au jeu de GADOT lorsqu’elle se rend dans le village tout juste gazé par les Allemands. Un moment horrible dans l’histoire qui est pourtant totalement raté. L’actrice n’est pas du tout convaincante quant à la souffrance qu’elle ressent alors que ce moment aurait dû représenter un véritable tournant dans son esprit. Quant à la réalisation, JENKINS ne fait que filmer l’héroïne à l’aide d’un simple traveling rotatif. Le tout au milieu de l’épais gaz vert qui dissimule la vision d’horreur à laquelle fait face Wonder Woman. Quel dommage que cette scène ne soit pas plus poignante… A contrario, le suicide de Steve est bien plus fort en émotion et plus travaillé. Le rapport de force entre ces deux séquences aurait dû être au moins équivalent ! Pour ne pas dire que, logiquement, la scène au village devait être bien plus dramatique. Pour finir, la scène finale ou Diana est de retour dans le monde moderne n’est utile que pour rappeler qu’elle referme la parenthèse de son passé pour rejoindre la Justice League. En d’autres termes, bidon et inintéressante.
OVER

Wonder Woman critique avitique avec du recul
Les costumes sont également variés et très esthétiques.

AVEC DU RECUL …
Pour la première superhéroïne à avoir son propre film, je ne peux que m’avouer satisfait. Patty JENKINS fait de Wonder Woman un vrai bon film ! Intense, classe et dans l’esprit DC comme je l’ai évoqué, le film ne m’a pas déçu. Étrange dans certaines scènes qui manquent d’explications et totalement ratée pour une séquence en particulier, la princesse des Amazones est encore loin de devenir le plus beau chef d’œuvre que j’ai vu. Néanmoins, la performance de Gal GADOT est une nouvelle fois géniale, et m’a facilité l’intérêt à son personnage déjà saisissant. JENKINS vient d’être officialisée pour réaliser la suite, bonne nouvelle.

note Wonder Woman critique avitique avec du recul
Merci pour ton intérêt à mon blog !
N’hésite pas à t’abonner à celui-ci en cliquant sur « suivre » afin d’être alerté par mail de la parution de mes articles ! Tu peux aussi me suivre sur Instagram afin de garder un œil sur mon actualité ! Clique ici pour y faire un tour…

Clique ici pour voir le trailer !


(Pour rappel, mon avitique est totalement subjectif ! C’est pour cela que je vous invite vivement à me donner le vôtre en commentaire… Ou tout simplement discuter du film, voire me montrer que j’ai tort !)